coteur
  

Voici les critères importants à étudier pour faire votre choix dans une course au trot :

L'engagement aux gains

Au trot, les conditions de course sont en fonction des gains de chaque cheval. Un trotteur ne pourra monter de catégorie que s'il a engrangé assez de gains pour ce faire ; à l'inverse, si un trotteur a des gains trop élevés, il ne pourra descendre de catégorie. Ainsi, un trotteur bien placé au premier poteau, juste à la limite de rendre la distance, ou au plafond des gains en bas de tableau, ne peut rêver meilleur engagement et possède de fortes chances de disputer l'arrivée.

La ferrure

En règle générale, un trotteur va plus vite quand il est déferré. Il peut être déferré des postérieurs (arrière), des antérieurs (avant) ou des quatre pieds (arrière + avant). Le fait de déferrer un trotteur est une réelle décision d'un entourage, puisque les pieds sont fragilisés, et traduit une ambition de jouer les premiers rôles dans une course. Attention, un trotteur qui a l'habitude de ne pas être déferré garde tout de même ses chances de gagner. Néanmoins, un trotteur qui court souvent déferré ne l'est pas ; c'est un signe que l'entourage n'a pas visé cette course.

Le driver associé

Dans les courses hippiques, la performance d'un cheval tient également à celle de son driver associé au sulky. Les meilleurs drivers sont très prisés et ont souvent le choix. De ce fait, si l'entourage d'un cheval fait appel à un crack-driver pour diriger son pensionnaire, c'est un signe de confiance à ne pas négliger.

La délicatesse d'allures

A grande vitesse, le trot n'est pas l'allure naturelle d'un cheval. Ainsi, un trotteur peut "prendre le galop", ce qui est pénalisé par une disqualification. Certains trotteurs sont plus délicat d'allures que d'autres, surtout dans leur jeunesse, et seront plus souvent pénalisés que d'autres. Maintenant, un trotteur délicat engrange peu de gains et affronte souvent des adversaires à sa portée (on dit que le trotteur "est en retard de gains) ; s'il se maintient dans de bonnes allures pendant le parcours, il est souvent déclassé.

La place derrière l'autostart

Il existe deux types de départ au trot ; le départ volté et à l'aide de l'autostart (derrière une voiture). Avec un départ à l'aide de l'autostart, les places sont attribuées en fonction des gains de chaque trotteur pour la première et la deuxième ligne ; les trotteurs avec le plus gains sont en première ligne. Puis, c'est un tirage au sort pour la position par ligne. La place derrière l'autostart est très important, car avec un numéro en dehors, il sera plus difficile pour un trotteur de se rabattre et il sera souvent à l'extérieur, le nez au vent, en faisant plus de chemin que d'autres. Un numéro à l'intérieur peut également être un piège, si le trotteur n'est pas rapide dans les premiers mètres, il peut se retrouver enfermé. Les meilleurs numéros sont entre le 2 et le 6.

=> Retrouvez nos astuces turf dans la discipline du galop

 

TESTEZ NOS CONSEILS AVEC LE BONUS ZETURF DE 250€ !

A lire aussi...