News Llanelli Scarlets - Leicester

News sur Llanelli Scarlets


Rugby - Coupes d'Europe - Pour Collazo, Toulon aura droit à «de solides oppositions»
Le RC Toulon, 9e du dernier Top 14, disputera la saison prochaine la Challenge Cup et sera opposé aux Scarlets de Llanelli, aux London Irish et à...
Les Bayonnais dans la poule de... Toulon
Heureux les supporters bayonnais et toulonnais qui auront droit la saison prochaine non pas à deux confrontations dans un Top 14, où réapparaît l'Aviron promu dans l'élite, mais bien à quatre oppositions entre les deux clubs. Le tirage au sort de la prochaine édition de la Challenge Cup a réuni Toulon et Bayonne dans la Poule 2 aux côtés des Scarlets et des London Irish. Privé de phase finale en championnat cette saison, le Castres Olympique l'est aussi de grande Coupe d'Europe et évoluera dans une Poule 1 où le CO sera opposé aux Dragons de Newport, aux Anglais de Worcester et, plus exotique, aux Russes de l'Enisei-STM. L'Union Bordeaux-Bègles aura rendez-vous dans la Poule 4 avec les Wasps, Edimbourg et... le SU Agen pour un autre duel franco-français de cette première phase. Le Stade Français visait la Champions Cup lors de ce prochain exercice, mais les Parisiens devront se contenter d'une Poule 4 avec les Bristol Bears, le Zebre Rugby et l'autre promu Brive. Enfin, dans la Poule 5, Pau aura fort à faire avec Leicester, Cardiff et Calvisano.     Poule 1 : Castres, Worcester Warriors (ANG), Dragons (GAL), Einsei-STM (RUS). Poule 2 : Scarlets (GAL), Toulon, London Irish (ANG), Bayonne Poule 3 : Wasps (ANG), Edimbourg Rugby (ECO), Bordeaux-Bègles,

News sur Leicester


Angleterre: Marler sort de sa retraite !
La famille attendra... Joe Marler (28 ans, 59 sélections), qui avait motivé sa retraite internationale en septembre dernier par un besoin de "passer plus de temps" avec les siens, ne sera pas éloigné bien longtemps du XV de la Rose.  L'appel de la Coupe du monde au Japon (20 sept.-2 nov.) était le plus fort, puisque le pilier gauche des Harlequins figure bien dans le groupe des 38 joueurs appelés par Eddie Jones pour préparer le Mondial nippon cet été. "À lui de nous montrer maintenant ce qu'il a dans le ventre", a déclaré au sujet de l'éphémère retraité un sélectionneur anglais confronté par ailleurs à ce poste à la blessure du titulaire Mako Vunipola, retenu, mais qui ne pourra pas rejouer avant le mois d'août.  Les 38 "Rising sons" (dont 3 joueurs blessés), comme on surnomme les appelés en référence aux origines de Jones, dont la mère est japonaise, mais aussi bien sûr au pays du soleil levant, ne seront plus que 31 sélectionnés en fin de préparation. A noter que Danny Cipriani reste en lice dans ce squad élargi, et rejoint par les finalistes de la Premiership (Saracens et Exeter), où Owen Farrell, champion d'Angleterre et champion d'Europe avec les Sarries, s'empare seul du brassard de capitaine, suite à la non sélection de Dylan Hartley, écarté sur blessures.  Le groupe des 38 'Rising Sons' - Avants : Dan Cole (Leicester), Luke Cowan-Dickie (Exeter), Tom Curry (Sale), Alex Dombrandt (Harlequins), Tom Dunn (Bath), Charlie Ewels (Bath), Ellis Genge (Leicester), Jamie George (Sarcens), Maro Itoje (Saracens), Joe Launchbury (Wasps), Courtney Lawes (Northampton), Lewis Ludlam (Northampton), Joe Marler (Harlequins), Ben Moon (Exeter), Brad Shields (Wasps), Kyle Sinckler (Harlequins), Jack Singleton (Worcester), Sam Underhill (Bath), Billy Vunipola (Saracens), Harry Williams (Exeter), Mark Wilson (Newcastle). Arrières : Danny Cipriani (Gloucester), Joe Cokanasiga (Bath), Elliot Daly (Wasps), Owen Farrell (Saracens), George Ford (Leicester), Piers Francis (Northampton), Willy Heinz (Gloucester), Jonathan Joseph (Bath), Jonny May (Leicester), Ruaridh McConnochie (Bath), Henry Slade (Exeter), Ben Spencer (Saracens), Ben Te'o (Worcester), Manu Tuilagi (Leicester), Anthony Watson (Bath), Ben Youngs (Leicester). (*) En gras les joueurs sans la moindre sélection. 
Angleterre: Le club de Leicester à vendre ! 
L'annonce ne manque pas d'interpeller en Angleterre, où les Tigers de Leicester, club le plus titré de l'ère professionnelle avec ses 10 titres de champions d'Angleterre et ses 2 Coupes d'Europe, se retrouvent mis en vente.  Un communiqué, publié ce mardi, indique que les pensionnaires de Welford Road sont aujourd'hui à la recherche de nouveaux investisseurs dans le but de "rétablir (leur) statut de puissance majeure du rugby anglais et européen". Car Leicester a décramponné depuis 2013, sans le moindre titre, au point d'échapper la saison passée in extremis à la relégation avec une 11e et avant-dernière place au classement final de Premiership. Les Tigers entendent profiter de l'arrivée dans le paysage du rugby anglais de CVC Capital, un des plus grands fonds d'investissement au monde, qui a racheté 27 % des pars du championnat. Pour Simon Cohen, le président de Leicester, "l'investissement et les changements dans le rugby anglais représentent une énorme opportunité pour le club et un nouvel investisseur." On estime la mise à prix de Leicester à 60 millions de livres, soit environ 67 millions d'euros.       

Plus de news